Assurance emprunteur : comment résilier et renégocier ?

L’assurance emprunteur du prêt immobilier garantit la prise en charge des échéances du prêt en cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi de l’emprunteur. Exigée par les organismes prêteurs, cette assurance peut désormais être résiliée chaque année pour être renégociée. À la clé : des économies intéressantes pour les acheteurs.

 

Comment résilier son assurance de prêt immobilier ?

 

Si elle n’est pas obligatoire, la souscription d’une assurance pour l’emprunt est couramment exigée par les établissements de crédit pour se couvrir d’une éventuelle défaillance de l’emprunteur. Loin d’être anecdotique, le prix de l’assurance peut représenter jusqu’à 30 % du coût total du crédit. La loi Lagarde avait déjà assoupli les règles en facilitant la souscription d’une assurance dans une autre banque que celle octroyant le prêt.

 

Depuis 2018, l’amendement Bourquin autorise les emprunteurs à résilier annuellement leur assurance emprunteur pour en souscrire une autre plus avantageuse. Selon le profil de l’emprunteur (âge, état de santé, montant du prêt, date de la signature du prêt…), la renégociation peut représenter une économie de plusieurs milliers d’euros.

 

Résiliation : un courrier recommandé avant la date anniversaire

 

Si vous considérez qu’une offre concurrente est plus avantageuse, vous pouvez résilier l’assurance initialement attachée à votre crédit immobilier. Concrètement, la démarche est simple. Pour procéder à la résiliation, il faut envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à sa banque, deux mois avant la date anniversaire de la signature de l’offre de prêt. Si le contrat a été signé il y a moins d’un an, ce préavis est réduit à 15 jours. En pratique, il est légalement possible de résilier l’assurance souscrite chaque année.

 

Les clés pour bien renégocier son assurance emprunteur

 

L’assurance emprunteur est souvent négligée par les emprunteurs, qui se focalisent sur la négociation du taux d’intérêt. Pourtant, celle-ci pèse lourd dans la facture globale du crédit.

 

Etudier et comparer les offres

 

La meilleure stratégie pour renégocier son assurance emprunteur est de comparer les offres pour faire jouer la concurrence. Des comparateurs en ligne vous aideront dans cette tâche. Il est également possible de solliciter un courtier spécialisé en assurance pour être accompagné de manière individuelle dans ce changement d’assurance. Point crucial : vérifier scrupuleusement les différentes clauses du contrat pour être certain de bénéficier de garanties identiques.

 

Quelles économies ? Un profit dépendant du profil

 

Le niveau de profitabilité de cette renégociation dépend du profil du souscripteur. Ainsi, un couple de trentenaires en bonne santé, avec une situation financière stable, peut espérer un gain de plus de 15 000 euros sur un crédit de 250 000 euros (par exemple grâce à un taux d’assurance renégocié à 0,06 % au lieu de 0,3 % avec des garanties similaires). 


Créée le 09/04/2019