Charges de copropriété : comment bien les budgéter ?

 
Avant de devenir propriétaire en copropriété, votre achat immobilier mérite d’être pensé en amont. Parmi les données à ne pas négliger, les charges de copropriété. Charges courantes, charges exceptionnelles… GUENNO Immobilier Premium Service vous livre ses conseils en matière de charges de copropriété : pourquoi et comment les budgéter lorsque l’on devient propriétaire ?

Charges de copropriété : les charges courantes


Les charges courantes sont répertoriées dans le budget prévisionnel accessible par tout copropriétaire. Elles incluent toutes les dépenses liées à l’administration, à la maintenance et au bon fonctionnement des parties communes et des équipements communs. S’ajoutent à ces frais tout contrat de fourniture d’électricité, de gaz, d’eau, ainsi que les contrats liés à l’entretien courant de l’immeuble et à l’équipement des communs : ascenseur, chaudière…

En tant que propriétaire, il est bon de voir venir ces charges et de les budgéter afin de ne pas être surpris, notamment dans le cas où certains travaux sont en discussion ou viennent d’être votés en AG de copropriété au moment de votre acquisition.

Les charges exceptionnelles


Contrairement aux charges courantes, les charges exceptionnelles ne sont pas incluses dans le budget prévisionnel puisqu’elles ne sont tout simplement pas prévisibles. Comptez parmi ces charges les frais de conservation des lieux : ravalement, réfection de toiture… et les frais liés à l’installation de nouveaux équipements : ascenseur, barrière de parking, etc.

Budgéter ses charges de copropriété


Établir son budget mensuel et annuel permet d’anticiper vos dépenses et de préserver un bon équilibre dans vos comptes. Ainsi, lors d’un achat immobilier, n’oubliez pas de consulter tout document susceptible de vous fournir des informations sur vos dépenses à venir. Règlement de copropriété, comptes rendus d’assemblées générales… Ces éléments sont cruciaux et vous permettent d’avoir une bonne visibilité sur votre budget, notamment si un ravalement n’a pas été effectué depuis un certain temps ou si certains équipements semblent nécessiter des travaux.
En outre, si les charges de copropriété vous paraissent mal réparties, il vous est possible dans un délai de deux ans après signature de l’acte d’acquisition d’effectuer un recours quant aux provisions des copropriétaires.

Des questions et interrogations sur les charges de copropriété ? Les conseillers et experts GUENNO Immobilier Premium Service se tiennent à votre disposition pour vous aiguiller lors de votre achat immobilier.


Mise à jour le 31/05/2018