Les bonnes astuces pour acheter moins cher

Il est possible d'acheter plus de surface pour moins cher Partager sur Facebook Envoyer cet article à un ami Bas du formulaire Ou comment augmenter son pouvoir d'achat immobilier. Face à un marché immobilier de plus en plus tendu, il est possible d’avoir recourt à des solutions différentes sans forcément dépenser plus. Augmenter son capital emprunté en passant par une société civile immobilière (SCI) Plus simple qu’il n’y parait, à travers une sci familiale, les capacités de chacun des emprunteurs, notamment les parents qui ont plus de ressources, sont confondus. Plus besoin de respecter les fameux 33% d’endettement car la banque prend alors en compte l’ensemble des apports de la sci et l’ensemble des revenus des associés. La capacité d’emprunt de chacun d’entre eux en est d’autant augmentée. Louer une partie du bien immobilier que l’on achète. Excellente idée de louer une partie de son habitation. A nouveau plus c’est grand et moins c’est cher au m². L’apport est identique, le banquier (et donc le futur locataire qui paiera tout ou partie de la mensualité) finance le reste. Les ventes aux enchères Une fois le financement bouclé vous pouvez trouver des appartements ou des maisons à petit prix. Ces biens sont majoritairement issus de successions ou mis en vente par des propriétaires publics genre collectivités territoriales. Attention : pas de délai de rétractation ; un surcoût d’environ 2% pour les frais ; un délai de 10 jours de surenchère avant de devenir heureux propriétaire et inexistence de la condition suspensive de prêt. Il vaut donc être sûr à 100% de son financement. Elles sont réalisées par les notaires ou par le tribunal de grande instance. Dans les 2 cas, par notaire ou devant la barre du tribunal, il est demandé de déposer un chèque de garantie correspondant à 10% au moins du montant de la mise à prix. Compter 15% du frais du prix d'achat du bien. Original et peu connu, un achat immobilier groupé Partant du principe que plus la surface est grande moins les m2 sont chers, il est possible d’acquérir un bien à plusieurs à travers d’une sci (société civile immobilière) Autre choix possible pour partager : l'habitat participatif où chacun des propriétaires met la main à la pâte et participe aux travaux ce qui réduit d’autant les coûts de construction. Surélever son immeuble La surélévation est une solution idéale pour optimiser un foncier qui en ville représente la grosse partie de de l’investissement immobilier. Acheter un pied à terre pour le partager En moyenne une résidence secondaire est utilisée 35 jours par an. Plutôt que d’acquérir en vrai « time share » avec toutes les contraintes qui vont avec, l'achat groupé du terrain pour les résidences secondaires est une bonne solution L’utilisation d’une SCI permet à chacun des copropriétaires de se libérer quand il le souhaite pour vendre ses parts. C’est une solution économique, car le montant de l’acquisition est proportionnel au temps de jouissance. Réaliser des investissements locatifs avant d'acheter sa résidence principale Le principe : investir en premier dans des biens à but locatif et acheter après sa résidence principale. Les achats dans des secteurs en devenir et surtout avec travaux répondent à cette solution. le viager Le viager, qui a mauvaise presse, reste l’un des meilleurs moyen d’investir à moins cher. Rénover un pas de porte. Environ 20% moins cher, ce type d’achat immobilier permet de gagner en surface. Avant de vous lancer, renseignez vous bien sur les contraintes d’urbanisme ainsi que sur les autorisations nécessaires de la part de la copropriété

Créée le 10/07/2017