Comment calculer la rentabilité d’un investissement locatif

Vous envisagez d’acquérir un appartement en vue de le louer ? Afin de réussir votre projet d’investissement locatif, il est impératif de garder à l’esprit quelques éléments basiques. Explications.
 

Les facteurs à prendre en considération 

Afin de profiter de la meilleure rentabilité, l’investisseur doit choisir un emplacement attractif et un bien de qualité. En effet, le choix d'une bonne adresse est un critère indispensable à la réussite de votre investissement immobilier locatif. Par exemple, on ne saura que trop vous conseiller de privilégier les quartiers bien desservis par les transports en commun, ayant des équipements sportifs et culturels, des espaces verts…
La question liée à la surface de l’appartement constitue également un point à prendre en compte lorsque l’on souhaite réaliser un investissement locatif. En effet, un logement trop grand, ou à l’inverse trop petit, peut faire fuir les locataires. Un conseil : privilégiez les logements de 2 à 3 pièces qui composent l’essentiel du marché locatif.
 

Le calcul de la rentabilité d’un investissement locatif

Il existe trois façons de calculer la rentabilité d’un investissement immobilier. Le premier indicateur utilisé est celui qui consiste à rapporter le loyer annuel au prix d'achat du logement. Par exemple, un appartement acheté 150 000 euros qui vous rapporte un loyer annuel de 6 000 euros, a un rendement locatif brut de 4 %.
Pour calculer le taux de rentabilité net, l’investisseur doit tenir compte de toutes les charges et impôts liés à la détention et à la gestion du logement : charges de copropriété, taxe foncière, frais d'assurance… En reprenant l'exemple précédent, et en évaluant ces charges à 2 000 euros par an, la rentabilité nette est de 2,6 %.


Créée le 10/07/2017