Le marché porteur des logements étudiants

Il y a de plus en plus d’étudiants en France. 150000 de plus sur ces trois dernières années. Cependant, le rythme des constructions de logements spécifiques ne suit pas. Il y a donc plus de demandes que d’offres. Vous l’aurez compris, les indicateurs sont au beau fixe pour les personnes ayant choisi d’investir dans ce secteur.

Logements étudiants : un marché qui a le vent en poupe

Selon une étude menée par le réseau immobilier Savills, le marché de résidences étudiantes offre des perspectives prometteuses. En effet, le rapport indique que la demande en logement étudiant n’est pas près de baisser. L’étude du réseau immobilier se montre donc très enthousiaste sur ce créneau.
Le rapport souligne que la population estudiantine a considérablement augmenté : 38100 nouveaux venus en 2014, ce qui représente 1,5 % de hausse par rapport à 2013.
La part des étudiants étrangers, qui représente aujourd’hui 12 % du total de la population étudiante, devrait passer à 17 % à l’horizon 2025 selon les prévisions de l’OCDE. Cette évolution est expliquée par un afflux massif d’étudiants asiatiques, chinois en particulier. À terme, les étudiants chinois devraient dépasser en nombre les étudiants d’origine africaine.

Investissement rentable

L’investissement dans le secteur des logements étudiants serait plus rentable que les autres investissements immobiliers, et ce, malgré la baisse des loyers, souligne le rapport de Savills. En effet, le réseau immobilier indique que les taux d’occupation dans les résidences étudiantes dépassent les 91 % avec un faible risque d’impayés. Les rendements nets attendus se situent entre 3 % et 6,7 %, selon l’emplacement et la qualité du bien immobilier.


Créée le 10/07/2017