Les crédits bon marché dynamisent le marché immobilier

Même si les prix du marché sont en forte augmentation à Paris et à Lyon, le marché immobilier semble se stabiliser en cette période automnale. Les acheteurs peuvent encore bénéficier de conditions avantageuses pour leur crédit

Les prix de l’immobilier se stabilisent…sauf à Paris et à Lyon


Après l’emballement du marché immobilier au printemps, le marché immobilier se stabilise. Les prix immobiliers ont glissé de 0,1% en moyenne au mois d’octobre, se fixant sur un ratio de 2514 euros le m². Les prix constatés dans les 10 plus grandes villes françaises restent relativement stables avec seulement +0,1% d’augmentation en moyenne. Néanmoins, les prix ont fortement grimpé à Lyon et Paris, zones géographiques qui connaissent un afflux d’investisseurs.


À Paris, le mètre carré se négocie en moyenne à 9 353 euros, marquant une hausse de 0,4%. Les écarts de prix se creusent entre les différents quartiers de la  capitale, avec des prix variant du simple au double (7 783 euros/m² dans le 19 ème pour 13 366 euros/m² dans le 6ème arrondissement). Lyon remporte la palme de l’attractivité immobilière, devançant largement Bordeaux, autrefois plébiscitée par les acquéreurs potentiels.  


Le marché soutenu par les crédits immobiliers avantageux


Les investisseurs potentiels peuvent encore profiter de conditions avantageuses pour leur prêt immobilier. En effet, les taux d’intérêt restent bas avec des taux oscillant autour de 1,46% en moyenne pour des emprunts contractés sur une durée de 20 ou 25 ans. Pour bénéficier de taux d’intérêt vraiment bas, les particuliers empruntent sur des durées de plus en plus longues. Ces conditions financières favorables ont incité de nombreux primo-accédants à franchir le cap de l’achat.



Créée le 26/11/2018