Renégociations de crédits immobiliers : l’augmentation continue

Diminuer les mensualités, raccourcir la durée du prêt, en profiter pour faire des travaux… Les avantages de renégocier son emprunt immobilier afin d’obtenir un taux plus intéressant sont nombreux.
 
Effectivement depuis plusieurs mois, du fait de la baisse importante des taux d’intérêts, de nombreux propriétaires en profitent pour renégocier leur crédit immobilier auprès de leur banque. Cette tendance va t elle s’amplifier ou reculer ?
 

Des chiffres record

La Banque de France a publié en juillet dernier des statistiques concernant les renégociations de crédits immobiliers. 46% des prêts accordés au mois de mai étaient un crédit renégociés. En comparaison, en décembre dernier, cela concernait seulement 27% des prêts. Non seulement la tendance se confirme nettement mais elle croît rapidement. En effet, au mois de mai, les renégociations représentaient une somme de 7,2 milliards d'euros sur un total de 15,5 milliards. Du jamais vu depuis décembre 2010 !
 

Vers un ralentissement de cette tendance ?

D’après les spécialistes du secteur, le boom des renégociations devrait ralentir bientôt. En effet de nombreuses banques régionales et nationales auraient déjà commencé à remonter leurs taux de crédit de 0,05 à 0,40 point. Pour un crédit immobilier d’une durée de 20 ans, il faut compter aujourd’hui un taux moyen de 2,55%. Les experts annoncent d’ailleurs depuis le début de l’été la fin de la baisse des taux de crédits immobiliers. Il faut donc s’attendre dans les mois à venir à une remontée progressive voire à une certaine stabilisation. Courtiers, responsables de banque et autres acteurs du marché le confirment.


Créée le 10/07/2017