Le marché immobilier breton reprend des couleurs en 2015

Après les grandes tendances 2015 évoquées en début d'année, Les Notaires de l’Ouest, à travers son baromètre, a publié les chiffres définitifs du marché de l'immobilier breton. Un marché marqué par une hausse au niveau des volumes de transaction, dans l’ancien comme dans le neuf. Les prix demeurent cependant stables.
                 

Le volume des ventes revient à son niveau d’avant la crise

Favorisée par des taux d'intérêts historiquement bas, la demande de biens immobiliers repart à la hausse. En 2015, le marché immobilier en Bretagne marque une reprise contrastée. C’est ce qui ressort du baromètre de l’immobilier que viennent de publier les Notaires de l’Ouest.
« La hausse des volumes des transactions dans l’ancien se confirme : + 16 % pour les appartements et + 17 % pour les maisons […] Tous les secteurs (urbains, littoraux et ruraux) profitent du regain d’activité constaté début 2015. »
Le marché des logements neufs retrouve également un peu de dynamisme, grâce notamment au dispositif Pinel. « La reprise des ventes est par ailleurs nette sur les métropoles de Rennes et Nantes mais reste timide sur les autres secteurs », souligne le baromètre des Notaires de l’Ouest.
 

Les prix demeurent stables

Malgré une réelle reprise des ventes en volume, les prix restent relativement stables. Par exemple, le prix médian des maisons anciennes dans le département d’Ille et Vilaine s’établit à 177 800 euros, une légère progression par rapport à 2014 (+ 1,6 %). Pour les appartements anciens, le prix médian est en recul de 1,5 % (2250 euros / m2 en moyenne).


Mise à jour le 22/09/2017