Le marché immobilier rennais bondit en 2018

Ces douze derniers mois, la capitale bretonne a connu une hausse conséquente des prix de l'immobilier. Classée dans le top des villes où il fait bon vivre, Rennes est-elle victime de son succès ? Découvrez-en plus sur les prix de l’immobilier à Rennes et ses alentours.

Une hausse de 11,1 % dans l’immobilier ancien

Si l’immobilier rennais demeure toujours accessible (pour devenir propriétaire, il faut compter un prix au mètre carré de 3 224 €), force est de constater que les prix ont augmenté ! En 2018, le marché immobilier ancien à Rennes a connu une hausse de 11,1 %, en comparaison avec 2017. Il fallait compter 176 368 € en moyenne pour acquérir un logement. Rassurez-vous, ces chiffres sont à relativiser car sur le dernier trimestre, le prix de l’immobilier rennais a enregistré un recul de 3,2 %. Vezin-le-Coquet est la commune à proximité de Rennes la moins chère (2 457 €/m²), tandis que Saint-Grégoire est la plus chère avec 3 011 €/m².

Rennes, une ville qui attire les investisseurs !

Plusieurs facteurs expliquent l’augmentation des prix de l’immobilier à Rennes. La première raison est la mise en place de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) qui place la métropole rennaise à moins de 90 minutes de Paris. Cela a permis d’augmenter considérablement l’attractivité de la capitale bretonne. L’autre facteur qui explique cette hausse est que Rennes figure depuis quelques années sur le podium des villes où il fait bon vivre, travailler ou encore investir. La qualité de vie qu’offre la ville à ses habitants, ainsi que son dynamisme économique sont des atouts qui attirent de plus en plus d’investisseurs.

Mise à jour le 08/02/2019